Une Minute pour DIEU 14.03.10

Retrouvons le Jésus ami des pauvres et des pécheurs
lundi 4 octobre 2010
par  Jean-Bernard
popularité : 6%

Bonjour !
Les temps ont bien changé depuis l’époque du Christ, et les mentalités, les us et coutumes tout autant.
La société juive de cette époque était divisée en deux catégories de personnes : les gens qui se croyaient bien et tous les autres qu’ils voyaient mauvais, pervertis, englués dans leur perversité, leur mal.
Les uns se croyaient supérieurs et méprisaient ouvertement les autres.
Fiers d’eux, statufiés dans leur importance et leur dignité, ils n’avaient que mépris pour tous ceux qui n’étaient pas comme eux.
Cet orgueil gigantesque qui les animaient allait jusqu’à leur faire croire qu’ils étaient les bénis de Dieu et les autres étaient maudits.
C’est vrai, qu’humainement parlant, ceux qui se croyaient ainsi parfaits, en règle, marchaient droit dans les clous : irréprochables !
C’est aussi vrai que les autres n’étaient pas des modèles vertus.
Le curieux dans l’affaire c’est que Jésus, qui se disait envoyé de Dieu, s’est assidûment mis à fréquenter ceux que la Bonne Société de l’époque considérait comme la lie de l’humanité, les maudits de Dieu.
Il est donc évident que si, en Jésus, Dieu choisissait de fréquenter les exclus, de vivre au milieu d’eux et de partager leur vie, c’est qu’Il avait choisi son camp : Il était bien avec eux et pas à l’aise ailleurs.
Quand je vois combien nous sommes culpabilisés par nos états de pécheurs, combien nous sommes invités à demander sans cesse pardon à Dieu pour nos imperfections et nos pauvretés d’hommes, je me dis qu’il y a des lectures de l’évangile qui oublient comment le Christ allait avec prédilection vers les pécheurs sans leur demander de se mettre à genoux pour lui demander pardon de leurs fautes.
Si certaines de nos pratiques ont pu se justifier, eu égard aux mentalités des époques passées, on peut être assuré que ces rigidités sont aujourd’hui un obstacle majeur à la rencontre de Jésus.
S’Il vient à nous ce n’est pas pour nous reprocher nos états de vie mais bien pour nous libérer par son amour sans condition !
Il nous faut retrouver le Jésus ami des pauvres et des pécheurs !

A Dimanche prochain !


Commentaires  forum ferme

Logo de Moise Yonta a Yaounde au Cameroun, un pays de l’ Afrique centrale
mardi 20 mars 2012 à 02h29 - par  Moise Yonta a Yaounde au Cameroun, un pays de l’ Afrique centrale

L’article a été rédigé dans un français simple et clair. Je l’ai aimé et espère que bien de personne vont l’aimer aussi et ainsi accepter Jésus dans leur cœur simplement.
Quant a moi, il est mon sauveur depuis 1987