Peut-on parler de projet ?

vendredi 10 août 2007
par  Joëlle
popularité : 9%

ENEP / FP2 / Pédagogie générale / Joëlle Lucas

Dans quels cas peut-on parler de travail en projet ?

 

Travaux pratiques : repérer si chacune des situations suivantes s’inscrit dans une pédagogie de projet ou non, expliquer pourquoi.

 

1.        Un roman policier

 

Un écrivain a été invité par les services culturels municipaux à résider en NC plusieurs jours au cours desquels il a animé des activités littéraires : ateliers d'écriture pour adultes, interventions dans des classes désireuses de mener à bien une création romanesque…

La maîtresse d'une classe de cycle 3 a accueilli favorablement cette possibilité et coordonné l'ensemble de l'activité. Le travail a abouti à l'écriture collective d'un petit roman par les élèves de la classe. Ce travail a duré un mois et demi et il a comporté plusieurs phases : choix des personnages et de l'intrigue, écritures et réécritures, réalisation matérielle de l'album. L'écrivain est intervenu en tant que professionnel : il a apporté ses conseils techniques, suggéré des solutions, fait des remarques. Mais, l'essentiel du travail a été fait en son absence, les élèves ont été confrontés à des problèmes d écriture et de mise en page qu'ils ont tenté de résoudre eux-mêmes. Ils ont publié leur roman sur internet.

 

2.        La petite roussette

 

Consigne donnée à des élèves de CE1 : "Ecris la suite et la fin de cette histoire : "

"Il était une fois une jeune roussette qui vivait à l'Ile des Pins. Elle était très heureuse mais elle n'avait pas le droit de quitter son arbre à cause des chasseurs.

Un jour elle en eut assez et, pendant que ses parents dormaient,  elle décida d'aller faire une petite promenade…"

Travail individuel, correction par le maître, les élèves sont ensuite invités à corriger en tenant compte des annotations et ils recopient leur texte dans leur cahier.

 

3.        Fête de fin d'année

 

La fin de l'année approche avec sa fête annuelle de l'école. Les élèves d'une classe de CP ont décidé de faire une démonstration de gymnastique car ils aiment bien cette activité en sport. Ils choisissent le mouvement qu'ils veulent exécuter seuls ou en petits groupes. La maîtresse les aide, elle donne son avis, elle corrige certains mouvements et coordonne le passage devant le public. Les enfants choisissent une tenue et l'un d'entre eux se porte volontaire pour présenter leur spectacle. Un parent propose de les filmer.

 

4.        Revue pour la BCD

 

Lors des rituels du matin, la maîtresse raconte une histoire qu'elle lit dans une revue enfantine. Elle laisse cette revue dans la BCD de la classe et quelques jours plus tard, constatant l'intérêt manifesté par les élèves, elle leur propose d'abonner la classe à cette revue. Elle laisse les enfants trouver comment s'abonner et les aide à faire les calculs de prix. Sur proposition des enfants et après avoir mesuré avec eux la faisabilité des choses, des activités sont très vite mises en place pour recueillir les fonds nécessaires. La classe peut alors s'abonner et les revues mensuelles viennent progressivement s'ajouter aux albums de la BCD.

 

5.        Le goûter

 

En SG, chaque matin, deux enfants sont désignés par la maîtresse pour aller chercher le goûter de la classe à la cantine.

 

6.        Les tables d'addition

 

En CE1, lors de jeux didactiques le maître fait remarquer aux élèves qu'ils ne sont pas très rapides pour jouer. On essaie de comprendre pourquoi et l'on s'aperçoit que la majorité des élèves sont plutôt lents pour compter le total des dés tandis que d'autres s'impatientent et veulent compter à leur place.  On s'interroge sur ce qui pourrait aider les plus lents, connaissent-ils très bien leurs tables d'addition ? Le maître propose de repérer quelles sont les tables les plus difficiles, les enfants en parlent et le maître donne un exercice. Après avoir corrigé, chaque enfant, avec l'aide du maître établit un petit contrat pour apprendre la ou les tables qu'il ne mémorise pas encore très bien.

 

7.        Le circuit électrique

 

Lire et observer : Les élèves sont invités à lire attentivement un document : la fiche de fabrication d'un circuit électrique, présentée sous la forme d'un texte et d'un schéma.

Questions : Une série de questions précises aide les élèves à prélever les informations nécessaires dans le document.

A toi de jouer ! : Chaque élève fabrique un circuit avec le matériel qui lui a été distribué.

 

8.        Le cahier de vie ou journal intime

 

En CP chaque enfant possède un cahier dans lequel il peut écrire ce que bon lui semble. Bien qu'un temps soit réservé à cette activité dans l'emploi du temps journalier, certains élèves profitent de moments "libres" pour avancer leur production. Certains enfants parlent d'eux-mêmes, d'autres racontent des histoires… La maîtresse prend connaissance du travail de chaque élève quand il estime qu'il a fini son texte, elle l'aide et lui indique certaines erreurs qu'il peut corriger lui-même. Il est alors libre de le lire à la classe ou non, et de l'agrémenter de décorations diverses.