ENEP 2005 / FP2 / Module de cycle 2 : pédagogie générale  / Joëlle Lucas
 

FICHE DE SÉANCE OBSERVÉE EN CP : PRODUCTION DE TEXTE EN CHANTIER D'ÉCRITURE

(classe de Ghislaine Hardel / St Jean Baptiste)

Séance n°1 de production de texte : 1er jet du compte rendu sur les animaux du Parc Forestier

Durée de la séance : 30 mn                       Date : mardi 23 août 2005                    

 Domaine : Maîtrise du langage et de la langue orale / Langage écrit

Champs de compétence : Production de texte

Compétence : Écrire de manière autonome un texte d’au moins 5 lignes répondant à des consignes claires en gérant les problèmes de syntaxe et de lexique.

Objectifs : - Rédiger un 1er jet seul ou à deux sur un animal choisi

                  - Repérer les premières erreurs

 

Organisation matérielle : cahier d’expression écrite, crayon à papier et gomme, outils référents affichés et personnels

Organisation humaine : Rédaction individuelle ou en binôme, au choix des enfants.

Déroulement

Justifications pédagogiques

1-    Rappel du projet (5’)

Demander aux enfants de rappeler le grand projet : « Qui peut rappeler notre projet ? En quoi consiste-t-il ? »à Écrire un livre sur le monde animal

 

2-    Émergence de la situation problème :

Formulation de la situation problème avec les enfants, questionner les enfants sur le contenu du livre : « Qu’est-ce qu’on va mettre sur les pages du livre ? ».

 

3-    Analyse de la situation problème : cerner les paramètres de la situation d’écriture.

Donner du sens à la situation problème : « Pour qui va-t-on écrire ? Pour quand ? Qu’avons-nous déjà rédigé (fiches d’identité des animaux) ? Que va-t-on faire aujourd’hui ? »»

 

4-    Définition de la tâche et de l’organisation de la tâche

Nous allons rédiger le compte-rendu des animaux que nous avons observés au parc. Chaque enfant va choisir un animal, on peut aussi travailler par deux. Faire l’inventaire avec les enfants des outils nécessaires à la réalisation de la tâche et des notes que les enfants ont prises au parc.

 

5-    Mise en œuvre de l’action/ Vérification :30’

Les enfants écrivent leur compte-rendu.

La maîtresse aide les enfants pour la production : elle incite les enfants à utiliser les référents, d’autres stratégies, amener les enfants à s’auto corriger.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6-    Validation :

Ramasser toutes les productions.

Proposer à certains enfants de lire leurs productions à leur laisser un temps pour préparer la lecture orale.

La maîtresse peut lire les productions des enfants pour les mettre en valeur.

Créer une ambiance d’écoute.

Vérifier si les productions correspondent à la tâche (écrire un compte rendu sur un animal).

 

         7. Problématique et mise en projet pour la suite

La maîtresse amène les enfants à repérer leurs difficultés et pose le problème de savoir si ce qui est rédigé ressemble bien à un compte-rendu, si c’est complet…

Elle met les enfants en projet de lire des compte-rendu pour vérifier.

 

Cette étape est primordiale car elle permet à l’enfant de donner du sens à la tâche qu’il va réaliser : ici il s’agit de rappeler l’objectif du projet d’écriture qui consiste en la communication aux parents du vécu de la visite.

Elle permet aussi de replacer la séance sur le chantier d’écriture dans le contexte plus général du projet.

La motivation est générée par le sens.

Cette étape sert également à cerner les paramètres de la situation d’écriture :

-          c’est un brouillon

-    le type d’écrit sera le compte-rendu

-          ce jet n’est pas définitif

-          on a le droit à l’erreur

 

 

 

 

 

 

 

Utilisation d’un cahier pour pouvoir travailler sur ses productions antérieures et s’en servir comme référent

Travail au crayon et à la gomme car cela permet une correction immédiate

Le mode de regroupement est le collectif, cela favorise les interactions.

Reformulation de la consigne par les enfants pour vérifier leur compréhension.

Organisation pour la production d’écrit :

les enfants ont le choix entre :

-          travail individuel : favorable à la concentration

-          travail en petit groupe : favorable aux interactions, à l’entraide, à l’enrichissement de la production.

 

Travail en lui-même :

M se déplace de groupes en groupes pour solliciter afin d’éviter tout blocage, de diriger les enfants vers les référents, de les faire s’interroger sur leurs écrits, de les inciter à interagir.

 

Présentation des écrits :

M s’attache à créer une ambiance d’écoute en ramassant les productions pour éviter les interférences.

Afin de mettre le travail des enfants en valeur, M lit certains textes.

M propose aux enfants qui le souhaitent de préparer leur lecture orale pour pouvoir le lire ultérieurement.

Cette relecture doit amener l’enfant à vérifier si  les critères ont été respectés.

Cette dernière phase permet de revenir sur le problème : les critères d’écriture du compte-rendu ont-ils été respectés ?