ENEP 2005 / FP2 / Module de cycle 2 : pédagogie générale  / Joëlle Lucas
 

Séance n° 1

Découverte et appropriation du code écrit : phonème-graphème [ʒ]

Date :     vendredi 02 septembre 05                                                                               

Rappel de la séquence : Questionnement d’un nouveau texte, compte-rendu d’un animal « L’écureuil ».

Champ de compétence : Lecture et écriture : Reconnaissance des mots / Écriture et orthographe

Compétence : Avoir compris et retenu le système alphabétique de codage de l'écriture et les correspondances régulières entre graphèmes et phonèmes.

Objectif : Repérer le phonème [ʒ] Identifier des mots contenant le phonème [ʒ]. Repérer ses différentes graphies.

Matériel : livre d’où est tiré le compte-rendu, compte-rendu tiré du livre,texte recopié sur panneau et agrandi,  tableau des ateliers, matériel pour les ateliers (cf tableau des ateliers annexe à la première séance. )

Déroulement :

Durées

Étapes de la démarche

Organisation humaine

Matériel

Justifications pédagogiques

Étapes

Déroulement

1ère phase de la séance : Questionnement collectif du texte

5’

Rappel du projet

Rappel de projet d'écriture lié au projet d'action : Les enfants vont formuler le projet établi en classe et faire un rappel du texte en cours à l’étude : « L’écureuil », pourquoi étudions-nous ce texte ?   

Collectif

 

Lieu de regroupement

-panneau du projet rédigé avec les enfants

-texte à l’étude agrandi

-original du texte

-revue d’où est tiré le texte

-marqueurs de différentes couleurs

- panneau vierge pour préparer le tableau d‘analogies

Étiquettes des mots du texte avec [ʒ]

-étiquettes vierges pour les nouveaux mots

 

 

 

Émergence de la situation – problème 

Analyse du problème et proposition de solutions

 

Le maître aura écrit au tableau les mots du texte contenant le son [j]. Il pose aux enfants le problème des différentes graphies : il  amène les élèves à remarquer que les mots contiennent tous le son [j] mais que les lettres utilisées ne sont pas les mêmes.

Comment faire pour ne pas se tromper quand on doit écrire un mot qui contient ce son ?

Proposition de solutions par les élèves (écrire les mots dans son carnet ou dans son cahier de lecture, apprendre les mots …).

 

 

Définition précise de la tâche et de l’organisation de la tâche

 

On va essayer de repérer quelles sont les différentes graphies et constituer un catalogue de mots contenant le son [j], que l’on pourra réutiliser dans l’écriture du compte rendu.

 

15’

Mise en œuvre de l’action, de la recherche, formulation d'hypothèses, vérification et

  validation

1ère classification : les mots du texte.

Lecture silencieuse des mots affichés par le maître. Peut-on regrouper des mots qui s’écrivent de la même manière ?

Proposition des enfants, arriver au classement « j », « g », « ge ». A partir des stratégies des enfants on utilisera le découpage des mots en syllabes écrites si cela s’avère nécessaire. Les mots seront accrochés au panneau vierge au fur et à mesure, on fera ressortir le critère de chaque colonne : j’entends [ʒ], je vois « j », « g », « ge ».

2ème classification : les mots des enfants

Chasse aux mots, les enfants vont proposer des mots qui contiennent le son [ʒ]. Le maître les écrit sur une étiquette que l’enfant vient placer dans la bonne colonne.

 

Lecture silencieuse du tableau, repérage rapide de certains mots montrés par M dans le désordre.

La question du « g » ou du « gu » ou encore « gr » va se poser avec certains mots lorsque l’enfant va confondre « ce que je vois » et « ce que j’entends ». Ce sera l’occasion de distinguer les mots et de compléter le tableau d’analogies avec les mots    [ʒ]  et qui s’écrivent « g » ou « gu » ou avec une double consonne « gl », « gr ».

2ère phase de la séance : Questionnement du texte en ateliers (4 séances)

10'

Emergence du problème

Chacun doit prendre l’habitude de s’interroger sur les lettres qu’il faut écrire quand le mot contient le son  [ʒ]. Le maître peut montrer un exemple : « orange / orangue » : quel est le on mot ?

 

Collectif

 

Lieu de regroupement

 

Panneau des ateliers

Cf annexe 1

 

 

Définition précise de la tâche

- On va travailler en ateliers pour chacun puisse s'approprier les découvertes que l’on a faites. Les enfants peuvent choisir leur atelier, ils pourront changer d’atelier à la prochaine séance ou encours de séance s’ils ont fini.   

- Présentation des ateliers : lecture d'un panneau de présentation des ateliers affiché par le maître. Les consignes sont lues silencieusement, les enfants posent des questions sur le travail à effectuer s’ils ne comprennent pas, ceux qui on lu expliquent aux autres. On repère le mode d'organisation (travail seul ou par deux), le matériel et les outils dont on a besoin pour effectuer la tâche.

 

 

20'

 

 

Mise en œuvre de l’action, de la recherche 

Travail en ateliers : les enfants travaillent en autonomie, seuls ou par deux, le maître circule et aide certains, il sollicite les enfants sur leurs stratégies, ils les orientent vers des outils de référence…

6 ateliers de 4 enfants

Cf annexe 1

5’

Vérification, validation

Un premier bilan est fait, les enfants expriment leurs difficultés et leurs réussites.

Remarque : Une correction plus poussée sera faite lors de la dernière séance en ateliers. On prendra alors plus de temps pour cette étape. 

Collectif

 

Lieu de regroupement