Graphisme et écriture au cycle 1

Expérimentation de la Démarche d’Exploration Active
dimanche 15 juillet 2012
par  Vinciana
popularité : 8%

Très tôt, l'enfant prend plaisir à laisser des "traces". Tout au long du cycle 1, l'évolution de ses possibilités psychomotrices et la pratique d'activités graphiques l'amènent à passer du tracé spontané à l'écriture. La dimension corporelle, l'expérience du mouvement, la coordination de gestes amples aux gestes maîtrisés (motricité fine) sont des facteurs non négligeables.Cette progression repose sur la maîtrise du geste de plus en plus fine, tributaire d'un développement personnel. Ainsi , les enfants n'acquièrent pas les mêmes capacités en même temps. Ils ne développent pas les mêmes stratégies face aux apprentissages.
Toutefois, la finalité de l'écriture est la communication. Et pour que la communication puisse se faire, l'enfant doit être capable au cycle 2 de se concentrer sur le contenu du message qu'il produit. L'enfant, à la sortie de  l'école maternelle doit maîtrisé la production de signes conventionnels sur un plan en respectant les formes, les proportions, un ordre et une organisation.
L'objectif d'un enseignant est d'accompagner les élèves vers la réussite en tenant compte de leur diversité et de leur hétérogénéité.
L'utilisation d'une pédagogie différenciée s'impose donc.
Suite au module , "l'entrée dans l'écrit", dans l'unité d'enseignement la maîtrise de la langue française, j'ai eu l'opportunité de mettre en place, lors d'un stage au cycle 1, un dispositif individualisé en activité graphique-écriture. Mon objectif a été d'expérimenter la  démarche d'exploration active  (termes empruntés à Arlette Delhaxhe) qui place l'élève au centre des apprentissages afin d'enrichir mon expérience professionnelle.
Je suggère de prendre connaissance du dispositif mis en place avec un élève de Sections des Moyens en début d'année.
Ce dernier se décline en 3 parties:
1. Analyse de l'expérimentation
2. progression du suivi individualisé (séance+production de l'élève)
3. grille de suivi
Analyse de l'expérimentation: démarche d'exploration active en graphisme-écriture.
-* Justifications du choix de cet élève:
Au début du stage, j'ai demandé à la maîtresse titulaire quels étaient les motifs graphiques exploités de la classe. Elle m'a dit qu' en cette période, début d'année, il était préférable de travailler sur les lignes et qu'il était prématuré de travailler sur les courbes ( niveau des élèves, maturité, progression de la classe). D'ailleurs, le motif graphique travaillé  à ce  moment  est la ligne  (verticale , horizontale).
Mais, suite au lancement de l'atelier de dessin (séance 1 du suivi), il s'est avéré que le motif graphique dominant, dans la majorité des productions des élèves, était la courbe  (fermée  et  ouverte). Je trouvais donc intéressant et motivant de suivre un de ces élèves en parallèle du suivi de la classe dans la démarche créative afin de faire une comparaison tant au niveau de l'intérêt, au niveau des progrés de l'élève. J'ai choisi alors Maten qui, dans sa production, avait dessiné des courbes les plus significatives par rapport à d'autres productions.

-* Réussites de l'élève, de l'enseignant:
{{l'élève:}} J'ai constaté un réel progrès à travers les productions de Maten. Pourquoi?
cette démarche place l'enfant au coeur des apprentissages. Elle s'appuie sur les connaissances des élèves, sur leurs tracés spontanés pour en faire des objets d'apprentissage. Elle est donne du sens à ce que l'élève produit. Ce constat s'inscrit dans la pédagogie du projet. L'élève est en projet d'apprendre pour Maten "à tracer des ronds pour dessiner de jolis bonhomme". Ce projet individualisé illustre la pédagogie différenciée. C'est le lien entre le principe de liberté et d'éducabilité.
Le principe de liberté se traduit par l'engagement de l'èlève dans les apprentissages. Maten s'est fixé un but (un motif graphique) et des moyens ( représentation symbolique ou sémiotique par le dessin ou l'écriture).
Le principe d'éducabilité se traduit par l'accompagnement, et les sollicitations de l'enseignant par un suivi individualisé du projet de l'élève.
{{L'enseignant:}} mon rôle de médiation a permis cet élèves de vivre des situations problèmes. En effet, à chaque séance, le matériel structuré et les sollicitations de l'enseignant aboutissent à la formulation d'objectifs avec l'élève.
La mise en place de cette expérimentation à favoriser les échanges entre l'élève et l'enseignant. Ainsi l'élève analyse "ses façons de faire", il fait un travail de métacognition. On permet à l'élève d'être acteur de ses apprentissages.

-* Difficultés de l'élève, de l'enseignant:

l'élève: la difficulté (minime) que l'élève a rencontré au départ est le lancement du projet. Il découvrait cette démarche d'exploration active.
En parallèle, Maten rencontrait des difficultés pour tracer des lignes. Ce motif graphique s'inscrivait dans la démarche créative. Tous les élèves de la classe travaillaient le même motif en variant les moyens (tracer des lignes avec différents scripteurs, sur différents supports, ...)
Cette démarche n'était pas adapté. Maten, d'autres élèves également, avaient encore des difficultés à tracer des lignes.
Ce constat rejoint les 7 postulats de BURNS qui démontrent l'hétérogénéité des élèves.

l'enseignant: je n'ai pas rencontré de difficulté en particulier, car le suivi étant individualisé, cela m'a permis de cibler l'apprentissage. Par contre, je pense que j'aurai pu optimiser ce suivi.
Les productions de Maten étaient de l'ordre symbolique, j'aurai pu lui proposer apport culturel afin de nourrir son imaginaire, et d'éduquer son regard aux " formes " qui nous entourent (oeuvre d'art, des photographies...).

-* Conclusion: cette démarche d'exploration active a été la plus concluante en termes d'indicateurs de réussites (cf grille du suivi ). En effet, elle prend en compte les principes de liberté et d'éducabilité. Comme pour Pestalozzi avec les Orphelins de Stans, il faut avoir une triple préoccupation:
mobiliser les élèves (principe de liberté)
structurer les savoirs (principe d'éducabilité)
accompagner les parcours (les sollicitations de l'enseignant).
Cette démarche met en avant la pédagogie différenciée en variant les buts, les moyens, les situations d'apprentissages, l'organisation humaine afin de favoriser les interactions entre pairs ou élève/enseignant, en prenant en compte le stade de développement de l'élève.

Progression du suivi individualisé

Cycle : 1
Niveau : Section des Moyens
Date :du 19 mars au 30 mars 2012
Situation dapprentissage : suivi individualisé en graphisme-écriture.
Formulation du concept : le rond, motif graphique.
Objectif méthode-cognitif du suivi : tracer un motif graphique d'un geste maîtrisé.
Durée : 15 minutes
Compétence 1 du socle commun : la maîtrise de la langue française
Compétence 5 du socle commun : la culture humaniste.

Champs de compétences

Item de fin du cycle 1

Item du palier 1

Découvrir l'écrit

reconnaître et écrire la plupart des lettres de l'alphabet en capitales d'imprimerie, en script et en cursive.

copier un texte court sans erreur dans une écriture cursive lisible et avec une présentation soignée.

Le dessin et les compositions plastiques

Utiliser le dessin comme moyen d'expression et de représentation.

Adapter son geste aux contraintes matérielles

S'exprimer par le dessin

séance 1, le 19 mars 2012

Déroulement

Justifications pédagogiques et remarques

Objectif : s'exprimer par le dessin

Consigne : dessine ce que tu veux !

Matériel : feuille A3, feuille A4 , papier kraft, feutres fins, gros feutres, crayons de couleurs .

Plan : horizontal.

Déroulement :

La maîtresse montre le matériel, donne la consigne, puis laisse l'élève réaliser son dessin.


Sollicitations de verbalisation et d’action :

  • Que dois-tu faire maintenant ?

  • Qu'as-tu dessiné ?

  • C'est bien, tu veux continuer ?

Cette première séance s'inscrit dans la compétence 5, la culture humaniste, dans le champ de compétence le dessin et les compositions plastiques.

Dans un premier temps, on s'intéresse au dessin libre (plaisir de l'action), appelé également tracé spontané. La démarche est de s'appuyer des formes naturelles d'expression des enfants afin d'amener les apprentissages structurés en graphisme-écriture.


Obstacles rencontrés par l'élève :

  • le choix du support

  • le choix du médium

Description et commentaire sur l’évolution du suivi

Justifications pédagogiques et remarques

Bilan :

Bilan très positif, la motivation de Maten est très importante. En proposant de réaliser un dessin libre (dessin spontané), j'ai constaté son engouement (motivation naturelle) pour cette activité. Il avait au départ dessiné un bonhomme. Et mes sollicitations ont valorisé sa production. Il en a fait d'autres par la suite.

Perspectives pour la séance suivante :

Le motif graphique dominant de la production qui sera développé, est le rond.


Ce premier jet démontre la dominante symbolique. Pour cette première séance mon objectif est de créer les conditions nécessaires à l'apprentissage du geste graphique au geste de l'écriture en encourageant l'élève dans sa production.


Cette démarche rend les activités graphique motivantes et porteuses de sens. On part de ce que l'élève sait faire, de ces tracés. Et on donne ainsi du sens aux apprentissages.

JPEG - 163.4 ko

séance 2, le 20 mars 2012

Déroulement

Justifications pédagogiques et remarques

objectif : laisser une trace : ligne fermé de forme circulaire.

Consigne : trace des ronds de différentes tailles ;

Matériel : tableau blanc, marqueur velleda, production de la séance 1.

Plan : vertical

Déroulement : jeux de doigts (cf annexe)

la maîtresse analyse devant l'élève la production une et définit avec lui le motif graphique dominant.

La maîtresse montre le matériel, donne la consigne, puis laisse l'élève tracer les ronds.

Sollicitations de verbalisation et d’action :

  • observe ton dessin.

  • Qu'as-tu dessiné ?

  • Comment as-tu fait pour dessiner ton bonhomme ?

  • Tu vas tracer des ronds pour dessiner de plus beau bonhommes.

Lors de la première séance, Maten a représenté des bonhommes. Pour cette deuxième séance, il est important que ce suivi garde son sens pour lui. Lors de l'analyse de la première production, j'ai fait remarquer à Maten le motif graphique, le rond. Mais, il voulait encore « dessiner » des bonhommes, c'est pourquoi je lui ai demandé de s'entraîner à tracer des ronds pour ensuite dessiner de magnifiques bonhommes.

Cette activité est porteuse de sens pour lui, car il sait quelle est la finalité de cette exercice.

Obstacles rencontrés par l'élève :

  • passer du dessin à l'activité graphique.

  • La posture devant le plan vertical

  • la tenue du scripteur

  • réalisation du tracé sur le tableau blanc

Description et commentaire sur l’évolution du suivi

Justifications pédagogiques et remarques

Bilan :

le plan vertical et le matériel proposé pour cette activité a été très motivant. J'ai respecté le désir de Maten, de dessiner encore des bonhommes, de manière détournée.

On constate des tracés de différentes tailles déclinant de gestes plus au moins amples. Mais les tracés ressemblent plus à des ellipses voire des lignes fermées de formes aléatoires.


Perspectives pour la séance suivante :

amener Maten à réaliser une trace qui se rapproche du cercle.


Il est important de prendre en compte la dimension corporelle, l'expérience du mouvement et la coordination des gestes : mise en jeu de la motricité globale. La posture de Maten à la séance 1, était incorrecte et assez rigide malgré les jeux de doigts réalisés au préalable.

Le plan vertical lui permet de réaliser des gestes amples, d'avoir un autre angle de vue. Cela permet également d'amorcer une prise de conscience de l'élément graphique.


Varier les moyens (supports, médiums, orientation des plans) pour atteindre l'objectif du suivi.

JPEG - 192.6 ko

séance 3, le 22 mars 2012

Déroulement

Justifications pédagogiques et remarques

Objectif : trace un rond en partant du haut de gauche à droite ou de droite à gauche.

Consigne : trace un rond dans le sable ;

Matériel : bac, sable, modèle du motif graphique.

Plan : horizontal

Déroulement : jeux de doigts

la maîtresse analyse devant l'élève la production précédente et demande de comparer avec le modèle.

La maîtresse montre le matériel, donne la consigne, puis laisse l'élève tracer les ronds.

Sollicitations de verbalisation et d’action :

  • observe tes tracés.

  • Est-ce-que cela ressemble à des ronds?

  • Commence par en haut, dans ce sens.

  • Tu peux «effacer » et recommencer.

Maten est dans une phase d'expérimentation. Tracer dans le sable permet l'essai erreur. Cela permet également à l'élève d'observer l'effet produit dans la matière: un tracé en relief.







Obstacles rencontrés par l'élève :

  • où se trouve le haut.

  • Dans quel sens.

  • la tenue corporelle

  • réalisation du tracé dans le sable.

Description et commentaire sur l’évolution du suivi

Justifications pédagogiques et remarques

Bilan :

Le matériel proposé pour cette activité a été très motivant. Mais la taille du bac, assez restreinte, n'a pas permis à Maten d'exploiter au maximum le matériel. Ses gestes étaient maladroits d'ailleurs je n'ai pas constaté de progrès depuis la dernière séance.


Perspectives pour la séance suivante :

tracer des ronds « fermés »


Il est important de prendre en compte la dimension corporelle, l'expérience du mouvement et la coordination des gestes : mise en jeu de la motricité globale. La posture de Maten à la séance 1, était incorrecte et assez rigide malgré les jeux de doigts réalisés au préalable. Cela permet également d'amorcer une prise de conscience de l'élément graphique.

Varier les moyens (supports, médiums, orientation des plans) pour atteindre l'objectif du suivi.

JPEG - 667.1 ko

séance 4, le 26 mars 2012

Déroulement

Justifications pédagogiques et remarques

Objectif : agir sur la pâte à modeler et réaliser un rond « fermé »

Consigne : réalise des ronds avec la pâte à modeler.

Matériel : pâte à modeler, modèle du motif graphique .

Plan : horizontal

Déroulement : jeux de doigts

la maîtresse analyse devant l'élève la production précédente et demande de comparer avec le modèle.
La maîtresse donne le matériel, donne la consigne, puis laisse l'élève agir.

Sollicitations de verbalisation et d’action :

  • observe tes tracés.

  • Est-ce-que cela ressemble au modèle?

  • Commence par faire des ficelles.

Maten est encore dans une phase d'expérimentation. Lors de la dernière séance, il arrêtait son geste juste avant d'avoir fermer le cercle. La réalisation avec cette matière démontre bien qu'il faut lier les deux bouts Cela permet également à l'élève d'observer l'effet produit avec la matière ; un motif graphique en relief.






Obstacles rencontrés par l'élève :

  • la réalisation des ficelles.

  • la tenue corporelle

Description et commentaire sur l’évolution du suivi

Justifications pédagogiques et remarques

Bilan :

Le matériel proposé pour cette activité a été très motivant. La réalisation des ficelles à nécessité mon aide, cela s'est révélé comme un véritable obstacle car les premières productions ne ressemblaient pas à des ronds.


Perspectives pour la séance suivante :

tracer des ronds « fermés »


Il est important de prendre en compte la dimension corporelle, l'expérience du mouvement et la coordination des gestes : mise en jeu de la motricité globale et fine. Cela nécessite du matériel structuré et adapté. Le modelage permet la coordination des doigts et de la main.

Varier les moyens (supports, médiums, orientation des plans) pour atteindre l'objectif du suivi.

JPEG - 189 ko

séance 5, le 27 mars 2012

Déroulement

Justifications pédagogiques et remarques

Objectif : laisser une trace en utilisant un objet.

Consigne : réalise des empreintes avec les capuchons.

Matériel : bac, peinture, capuchon, feuille A3.

Plan : horizontal

Déroulement : jeux de doigts

La maîtresse donne le matériel, donne la consigne, puis laisse l'élève agir.

Sollicitations de verbalisation et daction :

  • Est-ce-que cela ressemble à des ronds?

  • Trempe le capuchon dans la peinture

  • .pose le capuchon sur ta feuille.

  • À quoi ça ressemble.

Maten est encore dans une phase d'expérimentation. La réalisation d'empreinte met en avant une des propriétés du rond : courbe fermée de forme circulaire.






Obstacles rencontrés par l'élève :

  • utiliser le bon côté du capuchon pour réaliser l'empreinte.

  • la tenue corporelle

Description et commentaire sur l’évolution du suivi

Justifications pédagogiques et remarques

Bilan :

Le matériel proposé pour cette activité a été très motivant.

Mais certaines empreintes ne sont des ronds. Maten ne trempait pas correctement le capuchon dans la peinture.

La nécessité du séchage de la peinture n'a pas permis de réaliser des tracés sur la production soit de terminer le tracé des ronds en fermant les courbes.

Perspectives pour la séance suivante :

tracer des ronds « fermés »


La technique de l'empreinte met en exergue la ligne fermée du cercle




Varier les moyens (supports, médiums, orientation des plans) pour atteindre l'objectif du suivi.

JPEG - 206.9 ko

séance 6, le 29 mars 2012

Déroulement

Justifications pédagogiques et remarques

Objectif : - Laisser une trace en utilisant un objet pour appuis.

- répéter le geste pour reproduire une trace identique

Consigne : trace autour des capuchons et des pots.

Matériel : feutres, capuchon, petit pot vide papier kraft grand format.

Plan : vertical

Déroulement : jeux de doigts

La maîtresse fait un premier tracé autour d'un pot puis elle donne le matériel, la consigne, et laisse l'élève agir.

Sollicitations de verbalisation et d’action :

  • place le capuchon, le pot sur la feuille.

  • Tient l'objet d'une main et trace autour avec l'autre main.

Maten est encore dans une phase d'expérimentation. Cette technique vient consolider la maîtrise du geste. En effet, tracer autour le l'objet induit que le geste est contrôler, arrêter à certains endroits autour de l'objet. Le matériel sert de repère pour tracer le rond.






Obstacles rencontrés par l'élève :

  • maintient de l'objet

  • la tenue corporelle

Description et commentaire sur l’évolution du suivi

Justifications pédagogiques et remarques

Bilan :

Le matériel proposé pour cette activité a été très motivant.

Bilan très positif,car Maten s'est servi au départ des pots pour réaliser les traces. Il n'a pas utilisé les capuchons, il a tracé spontanément des ronds à l'intérieur des plus grandes formes. Cette initiative démontre l'assurance et la motivation dans l'activité.

Perspectives pour la séance suivante :

tracer des ronds


La technique de l'empreinte met en exergue la ligne fermée du cercle, il fait également travailler les sens du tracé. Cela suggère également une bonne tenue du scripteur.



Varier les moyens (supports, médiums, orientation des plans) pour atteindre l'objectif du suivi.

JPEG - 162.1 ko

séance 7, le 30 mars 2012

Déroulement

Justifications pédagogiques et remarques

Objectif : reproduire un motif graphique sans modèle.

Consigne : trace des ronds pour décorer la véranda devant la classe.

Matériel : craie, sol de la véranda.

Plan : horizontal

Déroulement : jeux de doigts

La maîtresse donne la consigne et laisse l'élève agir.

Sollicitations de verbalisation et d’action :

  • trace des ronds comme tu veux

  • veux-tu en tracé encore ?

  • C'est bien.

Le choix du médium nécessite une maîtrise au niveau de la pression. Cette séance permet d'observer si l'élève réinvestit les gestes du tracé vu jusqu'à aujourd’hui :

  • la tenue corporelle

  • le sens du tracé

  • investissement de l'espace

  • la reproduction du motif graphique sans modèle.

Obstacles rencontrés par l'élève :

  • la maîtrise de la pression sur la craie (pour ne pas la casser).

  • la position accroupie

Description et commentaire sur l’évolution du suivi

Justifications pédagogiques et remarques

Bilan :

Le matériel proposé pour cette activité a été très motivant.

Bilan très positif,car Maten, malgré la position accroupie, est arrivé à tracer des ronds d'un geste sûr. Il n'a pas casser sa craie. Sa production contenait des ronds de différentes tailles.

Maten m'a d'ailleurs rappelé qu'il voulait dessiner des bonhommes.


Perspectives pour la séance suivante :

tracer des ronds dans un espace limité.


Mise en valeur de la production de Maten, en lui demandant de décorer la véranda devant la classe. Cette activité donne du sens aux traces laissées.





Le laisser dessiner des bonhommes

JPEG - 1.1 Mo

Grille de suivi 


Motif graphique:
le rond.

Date


Indicateurs de

réussite

Le 19

mars

Le 20

mars

Le 22

mars

Le 26

mars

Le 27 mars

Le 29 mars

Le 30 mars

Tient correctement son scripteur



NE

NE




La posture est correcte








Trace de gauche à droite




NE

NE



Trace à partir du haut




NE

NE



Ferme le rond








Avec un modèle

NE

NE





NE

Sans modèle

NE

NE

NE

NE

NE



Barème:


Acquis


En cours d'acquisition


Non acquis


Non évalué

NE


  • source documentaire:
"La pédagogie: histoire et enjeux" de Philippe Meirieu
"L'exploration active" de Arlette Delhaxhe
"Graphisme et écriture en Maternelle: quels dispositifs pour optimiser et donner du sens à l'enseignement de l'écriture à l'école maternelle?" Compte rendu de la conférence de Mme Zerbato-Poudou.
" l'entrée dans l'écrit" Module universitaire donné aux Instituteurs Stagiaires de L'ENEP et de L' IFMNC par Joëlle Lucas.

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois